Cliquez ici pour accéder aux blogs en anglais.

Comment se protéger des attaques intérieures avec des robots sécurisés ?

Écrit par Gautam Roy dans les Robots logiciels sur le lieu de travail le April 10, 2019
développeur

Vos employés savent-ils reconnaître un risque de sécurité quand ils en voient un ? La plupart des entreprises essaient de sensibiliser leurs employés à la cybersécurité. Cependant, chaque jour apporte son lot de nouveaux défis en raison des éléments humains succombant à l’hameçonnage ou des erreurs manuelles. Heureusement, il existe un allié non humain qui peut fiabiliser votre réseau de cybersécurité. Les robots logiciels, qui n’ont besoin ni de sommeil ni de pauses déjeuner, peuvent désormais être déployés pour protéger votre entreprise jour et nuit contre les vulnérabilités tandis que les humains peuvent se concentrer sur les tâches plus importantes.

Nous vivons dans un monde sujet aux failles de sécurité

Nous avons tous déjà entendu des titres tels que « Un nombre indéterminé de comptes bancaires violés », ou « Un éditeur de logiciels piraté », ou encore « De grands déboursements dans les règlements de violation des données ». La liste des gros titres ne fait qu’augmenter. Il est important de noter que la majorité des violations de données dans les entreprises se produisent au sein des réseaux internes. Les facteurs sont généralement attribuables à un élément humain et les résultats sont dévastateurs. Selon une étude récente de l’institut Ponemon, le coût et la fréquence des attaques internes malveillantes augmentent de façon exponentielle. Comment une entreprise peut-elle atténuer les erreurs humaines, protéger le réseau, et réaliser des économies dans le processus ?

Le problème : Protéger les environnements remplis de données d’aujourd’hui

Dans le monde interconnecté moderne, la plupart des entreprises exécutent des applications au sein de divisions qui traitent une grande quantité de données dans les services de la finance, juridique, des achats et des ressources humaines. De nombreux processus comme le quote-to-cash, le procure-to-pay, le traitement des demandes, l’automatisation de la paie et les demandes de règlement d'assurance intègrent des flux de travail impliquant des humains qui traitent beaucoup d’informations confidentielles. Ces systèmes s’interfacent avec plusieurs systèmes front-end et back-end tels que CRM et ERP. Chaque transaction nécessite des informations d’identification appropriées pour se connecter au système et accéder aux données, traiter les données, puis mettre à jour les informations.

Connaître le plus grand risque pour votre entreprise

Chaque secteur est confronté à une variété de menaces. En connaissant la plus grande menace pour votre secteur, vous pourrez faire un meilleur usage de votre budget de cybersécurité et atténuer les risques. Par exemple, l’utilisation abusive des accès avec privilèges, les informations d’identification et les mots de passe volés rendent votre entreprise vulnérable aux violations massives des données. Pour compliquer la situation davantage, une action humaine est nécessaire pour interagir avec les systèmes disparates. Cela ouvre grand la porte aux utilisateurs malveillants, leur permettant d’accéder à des données privilégiées et d’abuser des informations. Les cybermenaces développent constamment de nouvelles tactiques pour accéder à vos systèmes et données. Il est clair qu’un trop grand nombre d’entreprises leur facilite la tâche.

Une étude récente de Preempt sur les mots de passe LinkedIn divulgués a démontré qu’un mot de passe par défaut ou très simple peut facilement être déchiffré. Les gens peuvent faire des erreurs. Ce problème est particulièrement préoccupant avec les sauvegardes, car beaucoup d’employés utilisent des mots de passe très faibles.

Un autre défi à prendre en compte est l’élément d’erreur humaine involontaire qui entraîne énormément d’erreurs de données. Par exemple, une grande société multinationale de financement hypothécaire à l’habitation a justifié le manque de profit de 1,2 milliard de dollars par des « erreurs involontaires » faites dans une feuille de calcul utilisée dans la mise en œuvre d’une nouvelle norme comptable. Il existe d’autres cas d’erreur humaine, mais ces derniers ne sont pas signalés publiquement.

Utiliser des robots comme première ligne de défense

Une façon d’accroître la sécurité consiste à exploiter l’automatisation des processus par la robotique (RPA) pour augmenter les tâches humaines répétitives. La RPA peut être extrêmement précieuse pour réduire les risques associés aux erreurs humaines et aux intentions malveillantes.

Des robots d’automatisation peuvent être mis en place pour accéder à différents systèmes avec des informations d’identification vérifiées. Cela permet de réduire le nombre d’utilisateurs et d’informations d’identification devant être gérés et surveillés. La sécurisation de l’authentification pour les robots peut être gérée à l’aide d’Active Directory pour LDAP, Kerberos et l’authentification locale avec un coffre d’accréditation intégré.

Grâce à l’augmentation de la sécurité avec des robots logiciels, nous pouvons :

  • Supprimer les accès non autorisés et réduire le vol des données personnelles
  • Réduire la falsification des données et des résultats par les humains
  • Suivre et consigner toutes les activités des robots dans un journal sécurisé pour s’assurer que les données du journal ne soient pas falsifiées
  • Assurer la conformité avec les tâches de journalisation des robots.

Les robots peuvent aider les humains à prévenir les incidents de sécurité

Chaque travailleur humain doit jouer son rôle dans la gestion des risques. Heureusement, les robots RPA peuvent également être utilisés pour aider les humains dans les activités importantes répétitives. Les nouveaux robots sophistiqués dotés de capacités d’intelligence artificielle (IA) peuvent désormais être déployés pour améliorer vos mesures de sécurité. Les robots logiciels intelligents peuvent maintenant être utilisés pour effectuer des tâches similaires à celles des humains, sans la moindre motivation d’une mauvaise utilisation des données ni d’avantages financiers. Un autre avantage de l’utilisation des robots cognitifs est qu’elle permet d’éliminer les erreurs causées par les humains. Vous pouvez désormais réduire considérablement et très simplement les risques de violation des données depuis votre réseau, en déployant des robots.