Cliquez ici pour accéder aux blogs en anglais.

Arrêtez les silos et développez votre infrastructure RPA

Écrit par Rob Hughes dans les Changer le monde avec l’automatisation le May 14, 2019
développeur

Il n'est pas facile pour les équipes responsables des finances de faire preuve de souplesse et d'offrir un niveau de visibilité approprié, alors que leur temps est en grande partie consacré à des processus manuels, à la paperasserie et à d'anciens systèmes.

Pour lutter contre ce manque d’agilité, les organisations financières de toutes tailles utilisent l’automatisation des processus par la robotique (RPA), l'intelligence artificielle (IA) et les outils d'analyse intelligents, pour augmenter le potentiel de leurs effectifs et automatiser les processus métier de bout en bout. Elles s'orientent vers une force de travail numérique intégrée.

L'automatisation transforme la finance

Associée à l'IA et à l'analyse, la RPA offre une visibilité en temps réel de la performance des différents systèmes. Elle peut prévoir les carnets de commandes et accélérer l'établissement des rapports de fin de mois. Elle peut également optimiser l'utilisation des données pour répondre aux attentes des clients et améliorer l'efficacité des opérations internes. Jusqu'à 25 % des processus bancaires seront probablement automatisés au cours des prochaines années.

En automatisant les processus précédemment manuels, les équipes financières disposent de plus de temps pour se concentrer à des tâches qui apportent une plus grande valeur ajoutée. Par ailleurs, la RPA réduit considérablement les coûts d'exploitation, élimine le risque d'erreur humaine et contribue au respect des réglementations. Pour tirer avantage de cet atout, les directeurs financiers portent leurs efforts sur les moyens de faire évoluer l'automatisation et de développer les compétences adéquates.

Cependant, un rapport récent de Gartner montre que certaines organisations ont du mal à comprendre le véritable avantage de la RPA en raison d'un usage inadapté et cloisonné. L'automatisation présente des taux d'adoption élevés, néanmoins de nombreuses entreprises ne déploient la RPA que de façon limitée.

En fait, selon AIIM, seulement 3 % des organisations ont étendu leur implémentation RPA. Elles emploient toujours un nombre considérable de personnes pour effectuer ces tâches manuelles, au lieu de bénéficier d'une véritable force de travail numérique combinant les meilleures qualités humaines en termes de créativité et de souplesse avec le pouvoir et la profondeur de la RPA et de la technologie cognitive.

Comment mettre à l'échelle la RPA

Voici un exemple concret d'une mise à l'échelle réussie de la RPA. En 2009, le service financier du groupe ING a commencé sa transition vers la RPA à l'aide d'Automation Anywhere, en utilisant des robots situés dans deux pays différents pour migrer plus d'un million de clients et leurs produits à la suite d'une fusion.

Aujourd'hui, la RPA est présente dans 16 unités du groupe ING et les robots font partie de la vie quotidienne. Par exemple, aux Pays-Bas, 70 robots créent automatiquement de nouveaux comptes chaque matin pour les éventuels nouveaux clients qui souhaiteraient en ouvrir un plus tard dans la journée. Les nouveaux comptes fonctionnent instantanément : un vrai coup de cœur pour les nouveaux clients ING dès le premier contact.

Cependant, il reste des processus à automatiser et à rationaliser, et des services à améliorer. Par exemple, ING reçoit encore sur papier un grand nombre de données non structurées qui doivent donc être numérisées. Après 10 ans de collaboration, nous aidons ING à entrer dans une nouvelle ère de la RPA cognitive dans laquelle les unités commerciales peuvent déployer rapidement des collaborateurs numériques selon leurs besoins et de manière maîtrisée pour résoudre ces problèmes.

Pour comprendre comment les collaborateurs numériques peuvent vous aider à atteindre vos objectifs financiers, visitez notre site Web pour demander une démo.